Présentation. Accueil. Expositions. Collection. Revue de presse. Liens favoris.
“L’aventure de l’image fixe a lié, dans l’histoire contemporaine le peintre et le photographe. L’épopée de l’image animée a marqué notre temps...” “Le nu descendant l’escalier” de Marcel Duchamp constitue un repère historique dans cette recherche. La figuration contemporaine illustrée dans cette exposition par Gérard Guyomard, Gérard Le Cloarec et Vladimir Velickovic, prolonge aujourd’hui cette volonté d’associer peinture et mouvement”, explique Claude Guibert, commissaire de l’exposition “La mémoire du geste” qui ouvre au Garage , à Orléans, le 1er mars.
L’idée était de rassembler trois artistes contemporains majeurs autour d’un thème commun : un hommage à Marey (1830 - 1904), précurseur de l’image animée, qui va enregistrer et retranscrire tout mouvement par la méthode dite graphique dans les années 1860, jusqu’à aboutir à la chronophotographie quelque trente ans plus tard.
Aujourd’hui, “La mémoire du geste” s’attache au travail de ces trois artistes qui ont approché, avec la peinture et au-delà de la peinture, cet espace incertain, mouvant entre l’image fixe et l’image animée.
Cette exposition présentée au Garage en avant-première, se veut une “vitrine” destinée aux institutions (musées, collectivités, lieu d’expo...) afin qu’elle devienne itinérante et se clôture dans un lieu de prestige.