Présentation. Accueil. Expositions. Collection. Revue de presse. Liens favoris.
Vision utopique des traces des civilisations du passé, présence de l’homme dans l’univers sont ses thèmes de prédilection. Si son travail trouve ses racines dans la peinture du XVIIIe et du XIXe siècle, son oeuvre est conceptuelle et sérielle. A Orléans, ce peintre montre pour la première fois son exposition “Ciel ! Le sac est plastique”. Génèse : “Ma fille était à Beyrouth cet été quand l’aéroport a été bombardé. Lorsqu’elle nous a appelés pour nous dire qu’elle ne pouvait rentrer, quinze jours d’angoisse ont débutés. Dans l’émotion, j’ai commencé à peindre des cartons déformés par l’humidité, des natures mortes auxquelles j’ai adjoint des représentations de sacs. Etre artiste c’est être une caisse de résonnance. On a mal quelque part et on a besoin de hurler sa douleur.” Aujourd’hui, la fille de Denis Rivière est revenue en France. Le peintre présente le travail débuté dans de douloureuses circonstances. Aux cimaises figurent aussi quelques-uns des cieux qu’il a inlassablement créés en 2000 et qui furent présentés à Paris et en Allemagne. En 365 jours, l’artiste avait créé 365 nuées. Un pastel chaque jour. Une vraie leçon d’art pur.