Présentation. Accueil. Expositions. Collection. Revue de presse. Liens favoris.
Né en 1936 sous le signe du Front Populaire, Gérard GUYOMARD a d’abord “pratiqué les beaux arts sur le tas”.
Acteur indépendant de la Figuration Narrative durant les années 1960, il n’a jamais cessé depuis d’approfondir une démarche personnelle dont l’impertinence s’exerce vis à vis des orthodoxies esthétiques. Son activité de voyeur, d’additionneur, qui se manifeste à tous les degrés de sa création, offre un parcours bien singulier. Par l’universalité de son travail où se déclinent tous les artifices de la séduction, de l’humour et de la perversion, il marque son territoire d’une prime de plaisir.
Véritable zapping érotique à travers les métaphores qui font sens et les signes intimes empruntés à sa libido, son oeuvre instaure un état de nonsense où les ajouts improvisés, les superpositions, les transpositions métaphysiques, les graffitis ironiques, les entrelacs pornographiques jouent à dynamiter la forme.

(GUYOMARD, Editions Cercle d’Art, Philippe CURVAL)
Gérard Guyomard
2005|  12 mars / 10 avr
_wp_generated/wp8a077381.jpg _wp_generated/wp53109e27.jpg _wp_generated/wp2ff08a02.png _wp_generated/wp553e31e2.png _wp_generated/wp64271bd7.png
15 ans de peinture